:: - RP TERMINES - Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
It's a nun on the run
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Maxine A. Brown
Fondatrice VH
Fondatrice VH
Age : 19 ans (née en X213)
Miscellaneous : Fille d'un couple de chasseurs de l'arche, elle parcourt Pandore pour rendre ses parents fiers. Elle a un cœur mécanique depuis l'âge de 5 ans pour palier à un grave problème qui a failli lui coûter la vie enfant. Maxine a deux petites sœurs, des jumelles qui s'appellent Ashanti et Candis. Elle est du genre futée, rusée, méfiante juste ce qu'il faut, un brin moqueuse mais le cœur sur la main.
Localisation : Partout où il y a une chance de trouver une arche
Date d'inscription : 15/08/2019
L’esprit encore embrumé, la métisse grimaça lorsqu’un rayon de soleil s’écrasa sur sa joue. Elle s’étira doucement, pour ne pas le réveiller, ouvrit un œil puis l’autre pour pouvoir l’observer qui dormait encore. C’était creepy ? Peut-être, peut-être pas. Elle s’endormait et se réveillait près de Jaxon depuis des semaines, ce n’était pas comme si elle squattait sa chambre sans qu’il ne la voit pour l’observer, là, ça aurait été carrément bizarre. Oui là t’as raison ça l’est pas. Roh chut. Maxine revint se lover un instant contre le tatoué encore endormi, un instant à peine pour lutter contre sa conscience moqueuse et pire encore, contre la jalousie qui lui grignotait les entrailles de savoir Zarana si proche. Pas littéralement, mais Jaxon avait bondi pour l’aider alors que son histoire était … curieuse ? Etrange ? Et si elle n’avait pas dit toute la vérité ? Ça serait pas de bol que les deux filles à qui il tient le plus en dehors de sa fille lui mentent. Bien vu …

« Je vais aller lui rendre visite et lui amener tout ce qu’il faut, reste ici ce matin sinon Zed va trouver bizarre que tu disparaisses aussi souvent … » souffla-t-elle au tatoué lorsqu’il émergea un peu. Avait-elle sincèrement et réellement envie d’aider Solo à se planquer et à survivre ? La part la plus sombre d’elle aurait répondu que non, l’autre part, celle qui pensait à Jaxon répondait que oui. Elle ne voulait pas savoir Miller responsable, peiné s’il arrivait quelque chose à sa meilleure amie. Alors ce matin-là pour ne pas éveiller les soupçons de Zed, la métisse sortit plus tôt que tout le monde de la maison, vêtue simplement pour une balade dans les canyons, armée évidemment. Un mot laissé pour tout le monde. Officiellement elle allait faire un tour pour pouvoir contacter ses parents au calme.

Après quelques minutes de marche, Brown arriva près de la planque où Jaxon avait aidé Zarana à s’installer. Un rapide coup d’œil autour d’elle pour s’assurer qu’on ne l’avait pas suivie et Maxine frappa trois coups à la porte. « Zarana ? C’est Max. » Elle serait sans doute surprise de la voir elle, déçue peut-être, forcément, mais elle lui amenait de quoi manger et boire, des vêtements de rechange aussi. Bref, pour la déception que lui imposerait son visage, Solo devrait trouver son réconfort dans le sac de biens divers et variés qu’elle lui apportait.

Lorsque la porte s’ouvrit, Maxine entra, posant devant elle le sac. « Jaxon m’a dit que tu aurais peut-être besoin de tout ça, pour les vêtements j’espère que ça ira. J’ai pioché dans une friperie de Fyrestone et dans mes affaires. » Elles faisaient après tout presque la même taille, à peu de choses près. « Ça va ? » demanda-t-elle finalement, pour faire la conversation plus que par réellement curiosité, elle ne se souciait que partiellement du sort de l’autre métisse. Mais malgré tout elle ne lui souhaitait pas le moindre malheur et devoir se cacher ici devait tenir de la torture.


Heart & Desire
So give em heart, give em desire
Show the world your best & in time you will inspire
Don't slow down now it's over
With all your heart & all your fire
You gave me hope when times were hard & called me lover
Don't slow down now it's over •°¤ Mags.

Sam 25 Juil - 15:09
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Zarana Sendin
0 Civilians
0 Civilians
Age : 28
Miscellaneous : Ancienne nomade au caractère particulier. Froide, paranoïaque et avare de paroles, Zarana réside à Lynchwood où elle est parti se terrer après avoir reçu son oeil bionique, lui permettant d'avoir une excellente visibilité de nuit, tel un petit chat. Se sentant traquée, à tort ou non, par des Vault Hunters et autres ennemis qu'elle s'est inventée elle-même, Zarana a des tendances à la psychopathie pour quiconque lui jete un regard trop appuyé. Chasseuse, elle possède un furet du nom de Stincky, très utile pour chasser les créatures vivant dans des terriers.

♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤ NEWS ♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤

Zarana est actuellement enceinte d'un mois. Elle est également doté de deux jolies cicatrices qui forment une croix bien repoussante sur son abdomen, infligée de son propre chef pour forcer Jaxon à se séparer de Maxine.

Pourchassé par Hypérion également, après avoir pris en otage Madame Sander
Localisation : Lynchwood
Date d'inscription : 16/08/2019
La petite cabane soigneusement préparé par Jaxon me suffisait bien, elle me rappelait même certains passages de mon enfance, en plein milieu de ces canyons que nous avions tant foulé avec maman... Il l'avait un peu aménagé même si quelques traces de l'utilisation qu'en faisait Zed restait ça et là. Je n'avais pas besoin de plus. Ma petite bicoque à Lynchwood n'était pas bien plus cossu. Et pourtant je travaillais pour la plus puissante femme de cette ville de margoulins.

Je n'avais besoin que de peu de choses, l'instinct... Le reste de ma vie de chasseuse nomade même si cela faisait bien cinq ans que j'avais quitté ce style de vie grâce à ma reine, ça ne restait pas moins ancré dans mes veines. Juste qu'aujourd'hui, je devais faire plus attention encore. Il ne suffisait plus d'éviter les attaques de skags ou de rakks et de se protéger de raiders... Hypérion, la plus grande firme de cette planète était à mes trousses...

- Qu'est-ce que...

J'éteignais la radio que Jaxon m'avait prêté pour passer le temps... Enfin, c'est ce que je lui avais soufflé, parce que ça paraissait crédible, planquée, dans une cabane au milieu de nul part, à devoir limiter mes sorties au strict minimum.

Une silhouette approchait, me faisant saisir mon couteau et, grâce à la pénombre qui habitait ce semblant de foyer, me permettait d'utiliser toutes les fonctions de mon oeil bionique. Une femme. Impossible d'en déterminer l'âge... Mais sa signature thermique indiquait une chose intrigante. Rien. Un trou à la place du coeur ?

Ton esprit te joue des tours Zarana... On ne peut pas vivre sans coeur...

Pourtant, la silhouette continuait de s'approcher. Jusqu'à la porte et...

C'est Max...

Rien que d'entendre son nom me donnait envie de vomir... Pourquoi Jaxon n'était-il pas venu ? C'est elle qui l'avait empêché ? Cette pimbêche ?
A contre-coeur, rangeant mon couteau à ma taille, j'ouvrais tout de même la porte. Elle n'était pas une menace, même si rien que voir son visage m’écœurait. Voir cette bague à son doigt également...

- C'est gentil de sa part ! Répondis-je en attrapant le sac et en farfouillant à l'intérieur, reconnaissant déjà ses vêtements à elle sans la remercier pour autant. Tu lui feras un bisou de ma part.

Un baiser que j'aurais pu lui déposer toute seule si elle n'avait pas décidé de venir à sa place. Qu'est-ce qui lui avait fait penser que j'avais envie de la voir ? Il semblait pourtant clair que ni elle, ni moi n'étions capable de nous apprécier. Cette tension, entre filles, on était capable de la ressentir non ?

- Pourquoi ça n'irait pas ? Répondis-je sèchement, sans prendre de gants. Qu'est-ce qui t'amène ici ? Tu as été suivie ?

Mon ton était froid mais je restais calme. Les bases étaient posées dès le début de cette discussion. Je ne comptais pas lui faire de fausses courbettes et je ne voulais pas qu'elle m'en fasse.

- T'as un truc à me dire peut-être ? Lançais-je mesquinement, en étirant les lèvres de la même manière.

Si elle venait parader avec sa bague ou souhaiter avoir une discussion concernant mon amitié avec Jaxon qui, je le savais au plus profond de moi, la dérangeait, tout autant que son existence me dérangeait, elle aurait dû s'en passer. Puisqu'elle venait de me dévoiler un secret sans même le savoir en débarquant ici.


Don't worry, I wanna just kill you
Sam 25 Juil - 18:05
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Maxine A. Brown
Fondatrice VH
Fondatrice VH
Age : 19 ans (née en X213)
Miscellaneous : Fille d'un couple de chasseurs de l'arche, elle parcourt Pandore pour rendre ses parents fiers. Elle a un cœur mécanique depuis l'âge de 5 ans pour palier à un grave problème qui a failli lui coûter la vie enfant. Maxine a deux petites sœurs, des jumelles qui s'appellent Ashanti et Candis. Elle est du genre futée, rusée, méfiante juste ce qu'il faut, un brin moqueuse mais le cœur sur la main.
Localisation : Partout où il y a une chance de trouver une arche
Date d'inscription : 15/08/2019
Bien, elle ne l’avait pas attaquée, Maxine pouvait donc s’estimer heureuse. Car si Jaxon voyait sa meilleure amie comme une demoiselle en détresse à protéger, la métisse avait une toute autre vision de Zarana. Elle aurait très bien pu se cacher seule, se débrouiller seule, elle n’était là que pour une et une seule raison ; Jaxon. Brown ravala néanmoins cette colère latente, désagréable poids dans sa poitrine, pour se montrer polie, inquiète, aussi sincèrement que possible. Tu lui feras un bisou de ma part. Maxine esquissa un sourire. « Je n’y manquerai pas. » Plutôt deux fois qu’une, et pas qu’un baiser, mais elle n’allait pas s’appesantir, car dans le fond l’idée de lui faire un bisou de la part de Solo ne l’enchantait pas.

Dans cette même démarche de politesse et de gentillesse, Brown se montra curieuse de son état, après tout être en cavale ne devait pas être la situation la plus joyeuse du monde et à la réponse de Zarana, elle resta un instant interdite. Elle fronça les sourcils une seconde dans un sourire. Elle se fiche de toi ou bien ? « Oh bah parce que être en cavale et se planquer dans une cabane du genre … j’imagine que c’est pas le truc le plus fun du monde quoi … » Machinalement, Max regarda par-dessus son épaule avant de se demander si l’autre métisse avait bien la lumière à tous les étages.

« Bah j’t’ai amené de quoi manger et boire et te changer si tu voulais, toujours parce que ça doit pas être fun, etc, etc … et non, on m’a pas suivi, j’ai fait attention t’en fais pas. » Cela lui demandait toute la patience du monde pour lui répondre et avec le sourire en prime. Il y avait cette animosité entre elles qui ne demandait rien pour exploser, éclater et tout dévaster. Le moindre mot, le moindre geste. Mais Jaxon aimerait pas trop que vous vous frappiez, alors … reste cool Max, comme tu sais si bien le faire.

La métisse se balança un instant sur ses jambes, mains jointes dans le dos. Elle n’allait pas rester là toute la journée, clairement sa tentative de transformer la neutralité tendance négative de cette relation en neutralité pure était un échec car même dans les emmerdes jusqu’au cou, Zarana ne semblait pas prête à accepter son aide. Sa question pourtant lui fit relever le nez vers elle. « Hm … non … je crois pas, Jax m’a pas passé de message particulier. » Haussement d’épaules à peine agacé, Maxine n’avait rien à lui dire, du moins rien qui ne mettrait pas encore plus en danger le fragile équilibre de leur échange. Un soupir fila ses lèvres, elle ferait bien mieux de partir, ça ne menait à rien, aussi elle s’apprêta à tourner les talons. Si Solo avait un regain d’humanité en elle, elle tâcherait de faire la conversation. Sinon … Sinon tu auras au moins essayé. Au moins essayer, c’était frustrant.


Heart & Desire
So give em heart, give em desire
Show the world your best & in time you will inspire
Don't slow down now it's over
With all your heart & all your fire
You gave me hope when times were hard & called me lover
Don't slow down now it's over •°¤ Mags.

Dim 26 Juil - 20:00
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Zarana Sendin
0 Civilians
0 Civilians
Age : 28
Miscellaneous : Ancienne nomade au caractère particulier. Froide, paranoïaque et avare de paroles, Zarana réside à Lynchwood où elle est parti se terrer après avoir reçu son oeil bionique, lui permettant d'avoir une excellente visibilité de nuit, tel un petit chat. Se sentant traquée, à tort ou non, par des Vault Hunters et autres ennemis qu'elle s'est inventée elle-même, Zarana a des tendances à la psychopathie pour quiconque lui jete un regard trop appuyé. Chasseuse, elle possède un furet du nom de Stincky, très utile pour chasser les créatures vivant dans des terriers.

♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤ NEWS ♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤

Zarana est actuellement enceinte d'un mois. Elle est également doté de deux jolies cicatrices qui forment une croix bien repoussante sur son abdomen, infligée de son propre chef pour forcer Jaxon à se séparer de Maxine.

Pourchassé par Hypérion également, après avoir pris en otage Madame Sander
Localisation : Lynchwood
Date d'inscription : 16/08/2019
Elle n'y manquerait pas bien sûr... Ça me répugnait. Elle me répugnait. Rien que le son de sa voix... J'avais tellement envie de prendre cette pelle qui traînait dans un coin de la cabane et de lui exploser sur le front jusqu'à ce qu'il ne reste que de la bouillie de son crâne et ne plus l'entendre.

Enfin, au moins semblait-elle comprendre qu'il fallait qu'elle arrête ses faux semblants, Jaxon n'était pas là, nul besoin de faire semblant de s'apprécier. Qu'elle arrête son petit jeu cette peste. Elle ne m'aimait pas et je ne l'aimais pas, c'était clair alors un sourire à la fois satisfait mais plein de hargne se dessina lorsqu'elle répondit avec le ton approprié à notre relation.

- J'ai déjà vécu moins fun. Beaucoup moins fun.

Comme voir ma famille se faire décimer, me réveiller sur une table d'opération dans un laboratoire. Comme les raclées de ma mère qui me servaient de leçons pour faire de moi une bonne chasseuse, expérimentée, dure et froide, sans pitié. On était pas tous des filles à papa. A mes yeux, c'est d'ailleurs tout ce qu'elle était. Une petite péteuse de privilégiée qui jouait la gentille mais n'avait même pas de coeur.

- C'est si adorable de ta part ! Rétorquais-je en souriant faussement, imitant son comportement hypocrite en me rongeant les gencives pour ne pas exploser et lui exposer clairement la haine qui m'habitait. J'espère bien.

En tout cas, mon oeil bionique indiquait qu'elle n'avait pas menti, si ce n'est sa propre signature thermique à l'intérieur, l'extérieur m'indiquait un rakk survolant la zone mais aucune présence humaine. Elle m'indiquait aussi que je m'y étais pas trompé. Elle avait un trou dans le coeur. Un trou qui ne voulait dire qu'une seule chose, lorsque je rencontrais d'autres cyborgs, leur membres robotisés n’apparaissait pas dans mes scans.

- Ah ? Rien ? Interrogeais-je, tout sourire. Et toi, t'as un message à me passer ?

Qu'elle le dise maintenant, ou se taise à jamais comme on disait dans les mariages non ? C'est d'ailleurs ce mariage qui me lança sur le sujet avant qu'elle ne parte retrouver l'amour de ma vie.

- Pas si vite voyons Maxine ? L'arrêtais-je alors qu'elle semblait vouloir prendre congé. Il était l'heure de me servir de la carte qu'elle venait de m'offrir, je ne comptais pas la garder en stock alors qu'il était peut-être possible d'éviter qu'elle me pique mon amoureux. Dis moi ma jolie... Est-ce qu'il sait ?

Mon sourire s'élargissait davantage en la voyant interloquée. Est-ce qu'elle voyait où je voulais en venir ? On connaissait tout deux l'hostilité que vouait le brun aux gens de notre "race". L'attaquer sur ce point lui ferait sûrement comprendre que j'en étais également une. Mais nous étions à égalité sur ce coup.

- Tu sais Maxine... Repris-je gracieusement sadique, dévoilant toutes mes dents avant d'éclater de rire. Un rire sardonique. Je me demande si c'est une bonne idée, ce mariage, pour être franche avec toi, je me demande comment quelqu'un qui n'a pas de coeur peut aimer mon Jaxou.


Don't worry, I wanna just kill you
Lun 27 Juil - 10:21
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Maxine A. Brown
Fondatrice VH
Fondatrice VH
Age : 19 ans (née en X213)
Miscellaneous : Fille d'un couple de chasseurs de l'arche, elle parcourt Pandore pour rendre ses parents fiers. Elle a un cœur mécanique depuis l'âge de 5 ans pour palier à un grave problème qui a failli lui coûter la vie enfant. Maxine a deux petites sœurs, des jumelles qui s'appellent Ashanti et Candis. Elle est du genre futée, rusée, méfiante juste ce qu'il faut, un brin moqueuse mais le cœur sur la main.
Localisation : Partout où il y a une chance de trouver une arche
Date d'inscription : 15/08/2019
Elle avait vécu bien moins fun, good to know … Maxine ne savait pas si elle était désolée pour Zarana d’apprendre ça ou si elle était désolée pour elle-même de devoir faire la discussion avec une personne qui visiblement ne pouvait pas l’encadrer. Parce que c’était bien de cela qu’il s’agissait, elles n’avaient même pas passé le stade de l’indifférence, elles l’avaient sauté pour partir quelques stades plus loin ; elles se détestaient, et ce point-là les rapprochaient au moins. Tout autant que le point qui posait souci entre elles ; Jaxon. Solo n’avait rien dit mais du haut de ses dix-neuf ans, Maxine avait cette certitude que la fille qui lui faisait face, à qui elle venait donner de quoi survivre aurait préféré mourir de faim que d’accepter son aide. « Ecoute j’suis là parce que je voulais que Jaxon puisse profiter de la matinée avec sa fille, Zed aurait trouvé bizarre qu’il disparaisse encore de bon matin … et j’crois avoir compris qu’il tient pas à dire à son père que tu es là alors … disons que je l’aide à préserver ton secret. » Là, voilà, avec cette explication complémentaire peut-être que Zarana la traiterait pas comme … une adversaire.

En dehors de cela, elle n’avait pas de message à lui faire passer ni de sa part ni de celle de Jaxon, et étant donnée l’animosité ambiante, la métisse décida qu’il était temps de partir. Pas si vite voyons Maxine. Brown releva les yeux vers Zarana. Que voulait-elle ? Discuter chiffon ? « Quoi … » souffla-t-elle avant d’entendre cette question. Le savait-il ? « Que je suis là ? Oui, je l’ai prévenu. » Un mince haussement d’épaules ponctua ses mots, elle n’était pas stupide, évidemment qu’elle avait prévenu Miller, pour ne pas qu’il s’inquiète de ne pas la voir à son lever, mais aussi pour éviter qu’il ne fasse le même chemin pour rien.

Mais lorsque l’autre métisse reprit, Maxine eut cette sensation que quelque chose clochait. Elle ne faisait pas allusion à sa présence ici, non elle faisait allusion à cette chose que Maxine n’avait pas dite. Ce mensonge qu’elle gardait savamment enveloppé dans une histoire réelle. « Et tu dois en savoir quelque chose non ? » Alerte, alerte ! Maxine elle sait. Mais comment ? C’était impossible, car ce n’était pas écrit sur son visage, car elle n’en avait jamais parlé à personne. T’es sûre que l’attaquer est la bonne défense ? C’était la meilleure, c’était la seule. « Mais au risque de te décevoir Zarana, j’ai bien un cœur, et il bat fort et vite pour Jaxon … Avec Jaxon. A chaque instant. » Elle comprendrait ainsi que ce n’était pas la peine de remettre en doute ses sentiments pour le tatoué. Et qu’elle ne lui cèderait jamais sa place dans ses bras.

Max ! Ça dépasse la jalousie, écoute-moi, enfin écoute-toi, tu sais ce qu’elle veut dire par-là. « J’espère que tu seras capable de dépasser cette … jalousie pour être présente au mariage, parce que tu comptes beaucoup pour Jaxon. » Etre adulte, être sincère même si elle ne comprenait pas ce qui unissait le tatoué à la jeune femme face à lui. Pourtant à son regard, Maxine savait que Zarana ne philosophait par sur l’amour qu’elle lui portait. Elle faisait référence à cette pièce de métal dans sa poitrine. Comment le savait-elle ?


Heart & Desire
So give em heart, give em desire
Show the world your best & in time you will inspire
Don't slow down now it's over
With all your heart & all your fire
You gave me hope when times were hard & called me lover
Don't slow down now it's over •°¤ Mags.

Mar 28 Juil - 7:19
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Zarana Sendin
0 Civilians
0 Civilians
Age : 28
Miscellaneous : Ancienne nomade au caractère particulier. Froide, paranoïaque et avare de paroles, Zarana réside à Lynchwood où elle est parti se terrer après avoir reçu son oeil bionique, lui permettant d'avoir une excellente visibilité de nuit, tel un petit chat. Se sentant traquée, à tort ou non, par des Vault Hunters et autres ennemis qu'elle s'est inventée elle-même, Zarana a des tendances à la psychopathie pour quiconque lui jete un regard trop appuyé. Chasseuse, elle possède un furet du nom de Stincky, très utile pour chasser les créatures vivant dans des terriers.

♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤ NEWS ♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤

Zarana est actuellement enceinte d'un mois. Elle est également doté de deux jolies cicatrices qui forment une croix bien repoussante sur son abdomen, infligée de son propre chef pour forcer Jaxon à se séparer de Maxine.

Pourchassé par Hypérion également, après avoir pris en otage Madame Sander
Localisation : Lynchwood
Date d'inscription : 16/08/2019
Oh qu'elle était charmante, elle l'aidait à préserver mon secret. C'était si touchant de sa part ! Elle te prend vraiment pour une imbécile Zarana... Elle venait probablement m'épier plutôt, voir et se moquer peut-être ? Mais je n'croyais pas une seule seconde que sa visite était désintéressée alors avant qu'elle ne fuit et pour la pousser dans ses retranchements. Son secret à elle, qu'elle m'avait offert sur un plateau en me rendant cette petite visite de courtoisie.

- Voyons ma jolie, tu sais bien de quoi je veux parler !

J'avais donc raison. Soit elle me prenait pour une sombre idiote, soit c'est elle qui en était une. Mon index tapotait subtilement ma poitrine, là où se trouvait un coeur, un vrai, loin d'être artificiel comme le sien. Mon sourire se voulait de plus en plus mesquin en voyant son visage changé. Elle avait tiqué ! Elle devait donc enfin compris où je voulais en venir.

Je m'approchais alors d'elle, toujours affublée de mon sourire et lui faisait face. Alors elle voulait jouer à ce petit jeu ? Me confronter moi aussi ? Diantre, je m'en fichais bien, Jaxon n'était pas là alors, l'heure pouvait être à la confidence. Je dois en savoir quelque chose hein ? Bien sûr. Penchant bien la tête et écartant mes deux paupières, je lui présentais mon oeil.

- Tout juste. C'est que tu en as dans le crâne ma mignonne ! Regarde bien l'intérieur de ma pupille. Activation de mes capacités, à l'oeil nu, c'était difficile à voir mais avec cette proximité, en plongeant bien le regard dans le mien, elle pouvait capter que cet oeil était aussi robotisée que son coeur. Oeil bionique ! Offert sauvagement par je ne sais qui... Mais toi, ça doit coûter bonbon ce que tu as en toi. C'est papa et maman qui ont payé ? Me moquais-je, sur un ton exagérément maternel, comme si je m'adressais à une gamine.

Si je mentais à Jaxon, elle aussi ! Alors la balle était au centre, comme disait les sportifs. Alors, elle pouvait bien se vanter d'avoir un coeur, même s'il était artificiel, à mes yeux, elle n'en avait aucun. Elle n'était qu'une immonde menteuse, comme moi. Sauf que pour ma part, j'étais celle qu'il fallait à Jaxon. Je le connaissais, je savais tout de lui et je n'avais caché la vérité qu'en comprenant qu'il haïssait les cyborgs, pour éviter de gâcher nos retrouvailles.

- Et tu lui mens depuis combien de temps ? A chaque instant aussi ?

Mon regard se fit soudain plus dur et mon sourire disparut pour laisser place à des dents serrés, poing fermé, bouillonnante à l'intérieur mais tentant d'éviter de fulminer en lui agrippant la tignasse et en explosant son joli minois contre les murs de la cabane. Calme et concentrée Zarana... Calme et concentrée.

- De la jalousie ? De la jalousie hein ? C'était pire que ça. C'était de la haine. De la haine pure. Prenante... Et encore une fois, malgré moi, je perdais le contrôle, le calme et la concentration... JE compte beaucoup pour Jaxon parce que JE suis celle qu'il lui faut pétasse ! Arrachant de nouveau mon couteau, je ne pus contrôler mes gestes et agrippa la métisse par le col pour la plaquer contre le bois, lui glissant le couteau sous la gorge, sans trop appuyer pour éviter de laisser la moindre trace. Il n'y aura pas de mariage ! C'est MOI qui doit me marier avec lui ! MOI je le connais ! MOI j'ai un vrai coeur ! MOI je l'aime vraiment !

Calme toi ! Calme et concentrée Zarana ! Il fallait que je reprenne le contrôle. Je devenais beaucoup trop soupe au lait quand il s'agissait de mon brun, mon beau-gosse, mon Jaxon. Mais si sa pimbêche revenait avec une seule trace de violence, je le perdrais pour de bon.

- Tu vas lui dire pour ton coeur ! Et tu vas le quitter ! T'entends ?!


Don't worry, I wanna just kill you
Mar 28 Juil - 11:43
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Maxine A. Brown
Fondatrice VH
Fondatrice VH
Age : 19 ans (née en X213)
Miscellaneous : Fille d'un couple de chasseurs de l'arche, elle parcourt Pandore pour rendre ses parents fiers. Elle a un cœur mécanique depuis l'âge de 5 ans pour palier à un grave problème qui a failli lui coûter la vie enfant. Maxine a deux petites sœurs, des jumelles qui s'appellent Ashanti et Candis. Elle est du genre futée, rusée, méfiante juste ce qu'il faut, un brin moqueuse mais le cœur sur la main.
Localisation : Partout où il y a une chance de trouver une arche
Date d'inscription : 15/08/2019
Voyons ma jolie, tu sais bien de quoi je veux parler ! Non, dans la pratique, Maxine n’avait aucune idée de ce que voulait dire Zarana, parce que la coïncidence lui apparaissait comme bien trop grosse, bien trop évidente. C’était juste impossible que les deux femmes que Jaxon considère le plus dans ce monde soit de l’espèce qu’il déteste le plus. La métisse voulait faire comme si elle ne comprenait pas, elle voulait ignorer les suppositions perfides de Solo, mais en la voyant tapoter sa poitrine, là où se trouvait le cœur de chair et de sang qui la faisait vivre, elle tiqua. A peine, parce qu’il n’y avait que Miller qui savait lui arracher volontairement ou involontairement davantage de réactions. Peut-être arriverait-elle à lui cacher vraiment la vérité à elle aussi pour s’éviter ce qu’elle voyait poindre comme un violent orage dans un ciel gris.

Brown marqua un pas de recul en voyant Zarana approcher. Dire qu’elle ne lui faisait pas confiance aurait été sous-estimer ce qu’elle pensait de la meilleure amie du tatoué. Entre elles, ce n’était simplement pas passé depuis le début, et pourtant Maxine avait tenté. Et alors, ce qu’elle n’avait même pas osé imaginé tant cette coïncidence lui faisait mal pour le cœur du brun, elle put constater que celle qui l’accusait de ne pas être humaine, ne l’était pas vraiment non plus. Un rictus amer fila ses lèvres à la remarque de sa congénère. « T’as aucune idée de ce dont tu parles … » Ce cœur avait effectivement coûté une fortune à ses parents, une fortune qu’ils n’avaient pas à l’époque et toujours pas maintenant, ils s’étaient saignés pour sauver leur fille aînée.

Un sourire étira la commissure de ses lèvres à sa question. « Ça ne te regarde pas Zarana. » Non ça ne la regardait pas, même si pour le coup, elle avait raison, et sa voix résonnait étrangement avec celle tout aussi étrangement muette de sa conscience en cet instant. J’t’avais prévenue ! Ah bah tiens, suffisait de parler du loup … Toujours prête à ficher le camp, autant parce qu’elle n’avait rien à dire à Solo que parce qu’elle sentait la situation déraper lentement mais sûrement, Maxine se figea lorsqu’elle reprit la parole, répondant enfin à cette demande qui s’était pourtant avérée sincère. Si elle ne la portait pas dans son cœur, elle espérait en revanche la voir à leur mariage, car cela comptait pour Jaxon.

La réponse de Zarana se fit fulgurante, les gestes suivant la parole. Maxine retint un hoquet douloureux lorsque son dos heurta le bois usé de la cabane, respirant calmement pour ne pas se blesser avec cette lame qu’elle tenait à sa gorge. Elle était enfin là, celle qu’elle avait entrevue lors de leur rencontre, celle qui s’était jouée de la naïveté de Jaxon. Ça te rappelle quelqu’un ? Non, car elles n’étaient identiques en rien. Maxine la laissa terminer son discours, proférer ses menaces, avant de rire, tempérant malgré tout ses esclaffes pour ne pas se blesser. « Oh je t’entends, étant donné que tu me hurles quasiment dans l’oreille. Mais … je peux pas faire ce que tu me demandes … tu m’en vois désolée. » Et sans un mot de plus, Maxine releva son genou droit vivement pour le coller dans le ventre de Solo, la repoussant au passage, sentant la lame entailler à peine sa peau. Ce n’était rien.

« Réfléchis un peu Zarana ! Même si j’acceptais de faire ce que tu me demandes, tu crois que je ne lui dirai pas pour toi ? Tu le perdras toi aussi ! » A elle d’élever le ton, à peine. Et pourtant elle était en colère. « Oui, je lui ai menti, et je lui mens encore … Et toi aussi … mais le parallèle s’arrête ici, parce que toi … là, à cet instant … tu viens juste de me confirmer que t’es juste celle qu’il détesterait. » Des deux, Maxine en avait la certitude, celle qui était de ces cyborgs ravagés qui profitaient de l’avantage que leur conférait leur prothèse pour semer le chaos, c’était Zarana. D’un revers de la main, elle frotta son cou, là où un mince filet de sang dessinait un collier morbide. « Il nous perdrait toutes les deux … » conclut-elle, espérant en appeler à ce qu’elle qualifiait d’amour pour Jaxon.


Heart & Desire
So give em heart, give em desire
Show the world your best & in time you will inspire
Don't slow down now it's over
With all your heart & all your fire
You gave me hope when times were hard & called me lover
Don't slow down now it's over •°¤ Mags.

Jeu 30 Juil - 7:46
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Zarana Sendin
0 Civilians
0 Civilians
Age : 28
Miscellaneous : Ancienne nomade au caractère particulier. Froide, paranoïaque et avare de paroles, Zarana réside à Lynchwood où elle est parti se terrer après avoir reçu son oeil bionique, lui permettant d'avoir une excellente visibilité de nuit, tel un petit chat. Se sentant traquée, à tort ou non, par des Vault Hunters et autres ennemis qu'elle s'est inventée elle-même, Zarana a des tendances à la psychopathie pour quiconque lui jete un regard trop appuyé. Chasseuse, elle possède un furet du nom de Stincky, très utile pour chasser les créatures vivant dans des terriers.

♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤ NEWS ♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤

Zarana est actuellement enceinte d'un mois. Elle est également doté de deux jolies cicatrices qui forment une croix bien repoussante sur son abdomen, infligée de son propre chef pour forcer Jaxon à se séparer de Maxine.

Pourchassé par Hypérion également, après avoir pris en otage Madame Sander
Localisation : Lynchwood
Date d'inscription : 16/08/2019
Ca ne me regardait pas ? Ça ne me regardait pas qu'elle mentait au garçon que j'aimais ? En plus d'oser m'accuser de jalousie parce que je voulais ce qui me revenait de droit, cette mijaurée se permettait de dire que ça ne me regardait pas ? Ma réaction fût immédiate, bien qu'impulsive.

- Tu vas faire ce que je te demande ! J'peux te l'assurer ! Poursuivis-je sur le même ton avant de m'approcher davantage de son oreille, pour lui susurrer ironiquement suite à sa remarque. Où je vais te tuer, toi, toute ta famille, tout ceux à qui tu tiens.

Sa réaction la fût aussi. Le coup dans mon estomac me fit reculer et déposer une main au niveau de celui-ci, l’autre tenant toujours ma lame, prête et envieux de lui sauter dessus de nouveau. Mais déjà cette car ce reprenait la parole sans même tenter de me maîtriser davantage. Gnagna, petite peste.

Cependant elle n'avait pas tort. Si elle le lui disait, cette petite mégère ne se priverait pas pour lui dévoiler pour mon cas personnel. Surtout qu'un filet de sang se dégageait de son cou. Il pouvait déjà risquer de douter de moi comme son vieux le lui avait suggeré. Le métal de mon arme avait laissé une marque et rien ne me certifiant que malgré notre secret commun, elle ne se priverait sûrement pas de raconter à Jaxon ce qui s'était passé pendant cette visite… Je ne pouvais pas prendre ce risque. Pas maintenant que j’étais en cavale, libéré pour quelques temps de mes obligations envers ma souveraine et que j’avais pu le rejoindre. Le rejoindre parce que je l’aimais. Mais aussi pour l’empêcher de faire la plus grosse des erreurs en épousant cette pimbêche. Avec ce sang, c’était fichu pour moi. Il ne devait pas perdre une de nous deux. Il fallait qu’il n'en reste qu'une.

-Pourquoi perdre l’une de nous deux alors qu'il suffit de l'une de nous disparaisse… Relançais-je, sourire sadique aux lèvres en avançant d’un demi pas vers elle, prudemment. Elle semblait savoir se défendre mais ne vaudrait pas un clou face à une meurtrière chevronnée comme moi. Non, l'idée était tout autre, un coup d'œil aux alentours, personne, pas de public pour assister à ma petite scenette que je m'apprêtais a jouer mais je reprenais d'une voix follement affolé en reculant de deux pas. Maxine, mais qu'est-ce qui te prends tu es folle ou quoi ? Le ton était trompeur puisqu’elle pouvait pleinement observer mon sourire machiavélique avant de retourner la pointe de mon couteau contre mes vêtements. Non, non ! Fais pas ça.

J’entaillais à la fois mon t-shit et assez de chair pour ouvrir assez de peau pour saigner modérément et posséder une cicatrice assez ouverte pour la garder à vie, poussant des hurlements de douleurs excessifs, dans mon jeu d'actrice avant de recommencer une nouvelle fois pour dessiner une croix nette sur mon bas ventre.

M'écroulant au sol, le regard rivé sur le parquet, réellement haletante malgré la brocarde sournoise qui élargissait mes lèvres, j’étais tolérante à la douleur pas insensible. Ça valait bien un peu de douleur pour reprendre le contrôle de la situation.

-Cette bague est à moi. Et je ferais tout pour l'avoir. Tête relevé pour qu'elle observe mes billes noires de haine et de dégoût. On fait quoi maintenant pétasse ? Tu vas te plaindre et je lui montre que tu m'as agressé violemment ou on garde ces deux histoires pour nous ? Histoire de voir que c'est toi qu'il détesterait ?

J’étais plutôt pour la première option. Mais encore fallait-il qu'elle soit fiable. Avec Zed dans l'équation, les chances que la vérité se retourne contre moi et me fasse perdre le brun à tout jamais était tout aussi probable…


Don't worry, I wanna just kill you
Lun 3 Aoû - 23:28
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Maxine A. Brown
Fondatrice VH
Fondatrice VH
Age : 19 ans (née en X213)
Miscellaneous : Fille d'un couple de chasseurs de l'arche, elle parcourt Pandore pour rendre ses parents fiers. Elle a un cœur mécanique depuis l'âge de 5 ans pour palier à un grave problème qui a failli lui coûter la vie enfant. Maxine a deux petites sœurs, des jumelles qui s'appellent Ashanti et Candis. Elle est du genre futée, rusée, méfiante juste ce qu'il faut, un brin moqueuse mais le cœur sur la main.
Localisation : Partout où il y a une chance de trouver une arche
Date d'inscription : 15/08/2019
Si son cœur avait été capable de dérailler et de faire pulser plus fort le sang dans ses veines, nul doute que Maxine l’aurait ressenti en cet instant, face à cette fille, cette folle. Zarana était prête à la tuer, cela la métisse n’en doutait plus. Ce n’était plus juste une petite animosité nourrie par la jalousie, ce n’était plus juste parce qu’elle lui avait volé le garçon de ses rêves, ce n’était plus parce qu’elle prenait plus de place auprès de son ami. C’était un mélange de tout cela évidemment, et c’était devenu pire avec la révélation de leur nature commune. Chacune pour différentes raisons sans doute mentait à Jaxon, lui qui avait en horreur, dans cette haine tenace, les cyborgs. Qui était la pire ? Difficile à dire, entre la petite-amie et la meilleure amie. Mais une chose était certaine là, Brown devait quitter cet endroit, et elle devrait trouver le courage de parler à Jaxon. Quand, comment, quels mots ? Elle n’en savait rien. Le perdrait-elle ? Sans doute, mais elle s’assurerait que Zarana paie aussi son mensonge.

« C’est incroyable … que tu n’ais à ce point pas confiance en toi … tu en es réduite à me menacer, à menacer ma famille pour gagner l’affection de Jax ? Ouvre les yeux ! Il tient à toi, tu es sa meilleure amie ! » Tu nourris l’incendie là, je crois qu’elle s’en fiche pas mal d’être son amie. Pour preuve la fine rigole de sang qui perlait à son cou. Solo était folle à lier, tenter de la raisonner était sans doute inutile. Preuve en fut la suite de ses gestes.

Maxine fronça les sourcils, sur ses gardes en voyant Zarana approcher, armée de son couteau. « Zarana ne fais pas … » Ça ? Brown la vit reculer, où voulait-elle en venir ? Ses mots n’avaient aucun sens, du moins ils n’en eurent aucun jusqu’à la voir se blesser elle-même. « Putain d’merde ! T’es complètement folle Zarana ! » Jamais Jaxon ne la croirait capable de ça, il lui ferait confiance non ? Mais à Zarana aussi il lui fait confiance. Ce serait différent. Réfléchis Max, réfléchis. Tu connais Jaxon. Son premier réflexe à elle était clairement de fuir, mais elle ne pouvait pas prendre le risque de laisser Solo raconter sa version de l’histoire. Et si cette idiote s’était réellement blessée, alors quoi ? Elle l’aurait laissée là à mourir ? Jaxon ne lui pardonnerait pas cela. Réfléchis Maxine !

« On s’en fout de savoir qui aura cette bague ! On s’en fout de savoir qui aura Jaxon ! Peu importe la version de l’histoire qu’on lui raconte, tu … tu viens juste de tout gâcher Zarana … Mais j’ai au moins appris quelques trucs auprès de lui … » Comme se soucier des autres. De sa poche, Maxine tira son interface ECHO pour y pianoter un message. C’était un coup de poker, elle prenait le risque de le perdre, elle prenait le risque de laisser Zarana gagner. Elle prenait tous les risques, mais elle le savait, c’était ce que Jaxon aurait fait. C’était ce que l’on lui avait appris. Agir en son âme et conscience, se protéger mais ne pas blesser les autres.

Dans un sanglot douloureux, Brown s’adossa à la porte, s’y laissant glisser pour s’asseoir au sol. Elle se fichait bien que Zarana se vide de son sang. Mais Jaxon ne s’en ficherait pas. Et tout ce qui s’était déroulé ici, il le découvrirait par lui-même s’il parvenait à arriver avant qu’elles ne s’entretuent ou ne prennent la fuite.


Heart & Desire
So give em heart, give em desire
Show the world your best & in time you will inspire
Don't slow down now it's over
With all your heart & all your fire
You gave me hope when times were hard & called me lover
Don't slow down now it's over •°¤ Mags.

Jeu 6 Aoû - 9:20
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Zarana Sendin
0 Civilians
0 Civilians
Age : 28
Miscellaneous : Ancienne nomade au caractère particulier. Froide, paranoïaque et avare de paroles, Zarana réside à Lynchwood où elle est parti se terrer après avoir reçu son oeil bionique, lui permettant d'avoir une excellente visibilité de nuit, tel un petit chat. Se sentant traquée, à tort ou non, par des Vault Hunters et autres ennemis qu'elle s'est inventée elle-même, Zarana a des tendances à la psychopathie pour quiconque lui jete un regard trop appuyé. Chasseuse, elle possède un furet du nom de Stincky, très utile pour chasser les créatures vivant dans des terriers.

♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤ NEWS ♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤♤

Zarana est actuellement enceinte d'un mois. Elle est également doté de deux jolies cicatrices qui forment une croix bien repoussante sur son abdomen, infligée de son propre chef pour forcer Jaxon à se séparer de Maxine.

Pourchassé par Hypérion également, après avoir pris en otage Madame Sander
Localisation : Lynchwood
Date d'inscription : 16/08/2019
Sa meilleure amie ? Mais elle n'avait donc rien compris ? Elle n'avait donc pas de cerveau en plus de manquer de cœur ? J'étais prête à tout pour Jaxon, pour l'avoir ! Contrairement à elle ! Qui n'était qu'une vulgaire pimbêche qui me l'avait volé avant nos retrouvailles inespérées ! Et elle osait omettre l'hypothèse que je n'avais pas confiance en moi ? Je vais la tuer... Je vais la tuer...

- Sa meilleure amie ? Sa meilleure amie ? Je ne veux pas être sa meilleure amie ! Je veux être sa femme ! C'est moi qu'il devrait épouser ! C'est moi qui l'aime à en mourir ! Toi, tu n'es qu'une petite menteuse ! Une garce !

Le couteau toujours serré dans ma paume, je m'imaginais lui rentrer dedans et la poignarder jusqu'à ce que mort s'en suive. La poignarder, encore et encore et encore. Calme et concentrée Zarana... Les conseils de maman résonnait encore dans ma tête.

Si je pouvais facilement faire passer cette agression pour un accident dû à un rôdeur, Jaxon pourrait me croire mais le vieux était devenue méfiant, distant et agressif même avec moi. Zed n'y croirait sûrement pas et finirait bien par mettre Jaxon sur la réelle piste de ce qui se passerait ici...

Il ne me restait qu'une solution, la décrédibiliser auprès de lui avant qu'il ne l'épouse. J'avais commis une erreur en lui avouant que nous étions de la même race, mais je reprendrais la main si je m'entaillais moi-même en faisant passer cette petite pimbêche pour la coupable...

La douleur fût lancinante, à m'en mordre les gencives au sang et sentir mes lèvres s'en humectait légèrement.

- Folle ? FOLLE ? Riais-je, démente. Un fou rire même, fila, un fou rire frénétique et démentiel. C'est seulement maintenant que tu t'en rends compte petite pétasse ?

Agenouillée au sol, me tenant les entrailles, je continuais de m'esclaffer, comme un démon. Le sang coulait sur mes doigts mais les entailles étaient peu profondes, il suffirait de nettoyer tout ça et de me recoudre si nécessaire. Chose que je savais faire seule. J'avais vécu le pire, comme Jaxon. Contrairement à cette mégère à la noix. 

- C'est toi qui vient de tout gâcher, tu viens de m'agresser Maxine. Pour qui elle se prenait cette satanée adolescente, cette vulgaire gamine ? C'est elle qui avait tout gâché depuis que Jaxon lui avait mis cette foutue bague au doigt alors qu'elle n'était qu'une sale menteuse. Qu'est-ce que tu fais ? Lâche ça tout de suite !

En la voyant agripper son appareil pour y pianoter un message qui ne pouvait être destiné qu'à l'amour de ma vie... Elle prenait ses précautions... Tentant de me relever pour l'en empêcher, la douleur me rattrapa et de tout mon poids mes genoux s'écrasèrent sur le sol, mes deux mains se plaquant sur les blessures que je m'étais infligée, lâchant enfin mon arme. 

- Qu'est-ce que tu lui as envoyé, pétasse ? Lançais-je sans bouger, toujours incliné, incapable de bouger. J'y avais été peut-être était un peu plus fort que prévu. Un regard sur ma lame, puis un autre sur elle, qui s'adossait au mur pour se mettre à couiner comme une madeleine. Petite fragile. Est-ce qu'il arrive ? Réponds moi !

Si tel était le cas, les choses se précipitaient un peu mais j'avais l'habitude et le sang froid nécessaire. Il n'y avait qu'à traiter cette affaire comme celle que je traitais pour Dame Petrova. D'un coup d'index, je poussais ma lame vers elle, par sécurité, ma crédibilité en jouerait si Jaxon arrivait et que le couteau se trouvait à mes pieds. 

- Tue moi pétasse ! Sinon je le ferais un jour ! TUE MOI !

Ultimatum ? Oui. Si elle me tuait, elle n'aurait jamais Jaxon. Je venais de lui donner toute les raisons de le faire. J'étais prête à en crever s'il le fallait mais à cet instant, la seule chose qui me préoccupait, c'était mon beau brun et qu'il n'épouse pas cette idiote, cette sale pleurnicharde. Il méritait bien mieux. Et j'en perdrais la vie pour le lui montrer ! 

- TUE MOI MAINTENANT !!


Don't worry, I wanna just kill you
Sam 15 Aoû - 14:04
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jaxon S. Miller
Administratrice VH
Administratrice VH
Age : 23 ans
Miscellaneous : Né dans les Canyons à l'est de Pandore, abandonné à la naissance, Jaxon a été recueilli, baptisé et élevé par un fermier, nommé Zed, établi dans les alentours - A perdu sa petite amie et élève seul sa petite fille Dawn. Enfin pas seul non, faut pas déconner, il est épaulé par celui qu'il surnomme bien souvent son "vieux" même s'il ne l'est pas génétiquement - Depuis la mort de Vy, le jeune homme a repris la mission du père de la jeune femme et recherche les Arches légendaires dont parle le carnet de bord de feu son beau père - En Aout X231, Jaxon a croisé la route de Maxine, les choses se faisant lentement, il en est tombé très amoureux. Ils sont fiancés depuis peu. Jaxon ferait tout pour elle, bien comme mal, pour éviter ce qu'il a déjà vécu par le passé.
Localisation : Ici et là
Date d'inscription : 15/08/2019
Il était resté là un moment, le nez à moitié enfoui dans les fibres encore chaudes de l'oreiller, les deux bras étreignant ce dernier sans réelle envie de se tirer du lit alors qu'elle, sans sourciller une seconde, lui avait dit s'occuper de Zarana. D'abord surpris, Miller avait davantage froncé les sourcils avant de redresser le menton, plis des draps plein la joue droite, moue aussi perplexe que boudeuse fichée aux lèvres, pour la voir s'éclipser sans qu'il ait le temps de la retenir. Bha ouais, tu d'viens prévisible mon vieux, elle t'connaît bien now. Si l'autre le disait, enfin, c'était trop rien, même s'il avait pas l'occasion de la garder captive au creux de ses bras pour cette matinée, il se ferait un plaisir de lui montrer ce qu'elle avait manqué à son retour. Encore allongé un moment, ce fut l'écho de pas rapides, et trop peu stables, dans le couloir qui jouxtait les chambres qui l'obligea à remonter la couverture sur lui. Ça c'était pas Max, il l'aurait reconnue entre mille, comme la métisse d'ailleurs, la démarche de sa gamine était unique et aussi annonciatrice de tornade qu'un orage dans le ciel azur des Dead Sands.

- Daddy !!!!!!!!!!!!! Allez, pas le temps de dire ouf ou de se protéger de l'assaut que déjà minipouce sautait sur le plumard pour se jeter contre lui sans penser qu'elle était plus aussi légère qu'un an plus tôt. Sourire aux lèvres malgré tout, Miller glissa les bras autour de sa minuscule poupée et lui dévora le cou à coup de bisous. annêteeeeee !!!!! Tu fais des guilis !!! Faussement vexé, son père cessa le petit jeu et redressa un regard plissé dans celui encore hilare de la gosse. C'est l'but grenouille … tu m'attaques j't'attaque, c'est un prêté pour un rendu. Vocabulaire trop complexe pour une mioche de trois ans, le résultat fut sans appel, elle tira à peu près la même tête que lui à son âge et le repoussa, les deux paumes miniatures sur son torse, pour ensuite se coller à genoux entre ses cannes à lui. Ene est où Machine ?

Arfff, ça valait mieux pas lui dire, c'était comme mentir cependant s'il lui disait où la métisse était partie, et qu'elle venait à le dire à Zed sans le vouloir pourtant, les choses péteraient tôt ou tard dans la baraque. Aussi Jaxon se leva, emportant la gosse dans le creux de ses bras sans répondre, puis dévala les escaliers dans le but de rejoindre la cuisine où le vieux prenait son café tout en écoutant les nouvelles nasillardes émises par Mal'Ondes. Pas de question de sa part, une aubaine pour le jeune père qui s'attelait à préparer de quoi déjeuner pour sa fille déjà en plein babillage avec le vieux.

- On ira pnanté la salade après papy, hein ? Papa tu vas viendre avec nous ? Chocolat déposé devant elle, Jaxon lui offrit un sourire avant d'aviser son père qui l'observait de manière curieuse. Quoi ? S'empressa-t-il après avoir avalé une rasade de café. Max dort encore ? Halala, toi l’adepte de l'honnêteté, va falloir la jouer fine, hein ? Le tatoué haussa les épaules tout en tartinant un morceau de pain qu'il tendit ensuite à la petite pour qu'elle évite de se joindre à l'interrogatoire de son grand père. Elle est sortie s'balader. P't'être pour appeler ses parents tranquille, sans qu'j'sois à côté …. Ça lui tordait le ventre de mentir, cependant s'il lui disait la vérité, Zed allait certainement pas rester là, tranquille, en sachant que Zarana était dans son cabanon à quelques mètres d'ici. Uhm, … Elle est toujours « brouillée » avec son père ? Sûrement tien, il en savait rien, lui avait simplement parlé de Jamal lorsqu'il était revenu de cette sombre soirée dans la mine, mais elle ne lui en avait pas dit davantage. C'pas très prudent d'la laisser seule comme ça, pis … ça t'ressemble pas ça. Lèvres en bordure de tasse, Jax se figea une seconde. Il parlait de quoi là ? De ce qu'était arrivé à Vy, ici même ? Du fait qu'il pourrait potentiellement arriver la même chose à Maxine parce qu'elle était partie, pourtant armée, sans lui ? T'inquiète, elle sait s'démerder puis …. elle a,

Ha bha, justement, il y venait au système ECHO et ce dernier vibra à l'en faire l'extirper de sa poche sans attendre pour froncer les sourcils face à ce qu'elle y avait écrit. A croire qu'ton vieux est voyant, médium, 'fin un truc du genre. A peine les lignes parcourues, à peine sentit-il son cœur se serrer plus que de raison. En un quart de seconde, Jaxon était debout, sa tasse valsa presque hors de la table et Dawn l'observait d'un air curieux, prête à le suivre, tandis que son grand père la retenait tout en l'interrogeant du regard. Peu importait les questions là, le tatoué les entendait plus, il entendait plus que son cœur battre lourdement dans ses tempes et vibrer dans sa poitrine alors qu'il enfilait un débardeur trop large et embarquer, sans même penser plus loin, son épée qui traîna derrière lui à peine eut-il passer le seuil sans même se retourner.

Cinq minutes, juste cinq minutes, c'était le temps qui séparait la ferme du cabanon au creux des Canyons. Cinq minutes, c'était aussi le temps qu'il lui avait fallu pour rejoindre la ferme, en sortant de ce même cabanon, sans être suffisamment rapide pour épargner la vie de la mère de sa fille. Cinq minutes …. Ces cinq minutes furent intenables, sa respiration saccadée par la course, les poumons brûlés par l'air ambiant aussi lourd que devenait son cœur au grès des mètres qui le rapprochaient d'elle et de cette foutue cabane autour de laquelle rien ne semblait étrange. C'est peut-être rien, t'as direct flippé, mais y a rien, tu l'vois bien. Interdit une minute, ce ne fut que lorsqu'il entendit hurler depuis l'intérieur qu'il fila droit vers la porte.



Anywhere, anywhere you go,

I'll be there, wherever you go



Sam 15 Aoû - 14:53
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Maxine A. Brown
Fondatrice VH
Fondatrice VH
Age : 19 ans (née en X213)
Miscellaneous : Fille d'un couple de chasseurs de l'arche, elle parcourt Pandore pour rendre ses parents fiers. Elle a un cœur mécanique depuis l'âge de 5 ans pour palier à un grave problème qui a failli lui coûter la vie enfant. Maxine a deux petites sœurs, des jumelles qui s'appellent Ashanti et Candis. Elle est du genre futée, rusée, méfiante juste ce qu'il faut, un brin moqueuse mais le cœur sur la main.
Localisation : Partout où il y a une chance de trouver une arche
Date d'inscription : 15/08/2019
Ses doigts filèrent à son cou, cette mince blessure. Son regard se posa sur l’autre métisse face à elle, au sang qui perlait entre ses doigts. Maxine avait le cœur qui battait fort, trop fort et trop vite. La fatigue la gagnerait rapidement, quoiqu’il arrive désormais. Parce que chaque instant après ce message envoyé au tatoué fut une torture. Elle ne s’était pas rendue compte de la folie de Zarana qu’à cet instant, mais sans doute qu’au début elle avait naïvement mis cela sur le compte de la jalousie, une jalousie qu’elle ressentait elle aussi. Etait-elle folle pour autant ? Non. Menteuse en revanche … les deux se rejoignaient là-dessus. Ironiquement, elles allaient toutes les deux blesser ce garçon qu’elles aimaient tant, à la folie pure dans le cas de Solo. « Je n’ai rien fait Zarana, et il le saura. » répondit-elle, immobile, assise au sol. Elle ne hurlait pas, elle n’avait pas besoin de le faire. Tout son être hurlait déjà cette colère silencieuse.

Un maigre rictus étira ses lèvres. « J’ai fait la seule chose que Jax aurait fait … demandé de l’aide … pour toi. » Et cela lui faisait mal de se l’avouer mais oui, le tatoué l’aurait aidée, parce qu’elle était son amie. Et c’était pour cela que Brown ne pouvait se résoudre à la laisser seule ici à mourir. Jaxon ne le lui pardonnerait pas, et elle ne se le pardonnerait pas non plus. « Je suppose que tu vas devoir attendre ici pour le savoir … » Comme elle.

Le regard d’ambre de la plus jeune se posa sur la lame poussée vers elle. Elle ne broncha pas, pas même en l’entendant lui hurler de la tuer. « Je ne ferai rien Zarana. Quoiqu’il arrive désormais, tu devras le supporter, l’endurer. Comme moi. Puisque toi aussi tu lui as menti. » Une larme roula sur sa joue. C’en était fini d’eux. Miller ne voudrait plus d’elle après cela, parce qu’elle ne pourrait plus lui mentir face à Solo. La vérité allait éclater très bientôt. La lame entre elles resta là, immobile elle aussi, triste reflet de tout ce qui se jouait autour.

Des pas à l’extérieur la forcèrent à sourire, tristement. Jaxon arrivait, il était déjà là. La poignée de la porte s’abaissa. Un frêle courant d’air souleva la poussière du sol, autour de cette lame. Des milliards de questions allaient traverser son esprit face à cette scène. Sa meilleure amie en sang, sa petite-amie blessée aussi, une arme teintée de leurs sangs au sol. En dépit de l’envie de se lover dans ses bras pour y disparaître et y gommer tous les maux, Maxine resta là. Les genoux ramenés contre sa poitrine, enroulés entre ses bras. Elle leva à peine le regard vers lui. « Je suis désolée Jax … je pensais qu’en venant ici … je te laisserais profiter d’un peu de temps avec Dawn, j’arrangerais les choses avec Zarana, puisqu’après tout … c’est ton amie … mais … Il faut croire que c’est un échec. » Péniblement, elle se leva et défit le bouton du haut de son chemisier. « Je t’ai menti à propos de cette cicatrice … ou plutôt je ne t’ai pas tout dit, parce que j’ai vraiment failli mourir … Et pour me sauver, mes parents ont payé très cher un cœur en meilleur état, un cœur qui ne se fatiguerait pas, jamais. » Son regard osa se poser un instant sur les traits du tatoué avant de se faire plus fuyant. « Et si on en est là à cet instant, c’est parce que Zarana voulait que je t’avoue cette vérité, que je te rende cette bague. Et tu te demandes sans doute comment elle l’a su … il te suffira de la regarder dans les yeux. Comme tu sauras en regardant dans les miens que j’ai pas fait ça. » D’un geste vague elle désigna la silhouette meurtrie de Solo.

Joignant ses mains devant elle, Maxine ôta la bague à son doigt et la déposa au sol près de la lame. « Tu me déteste sûrement maintenant, alors je vais pas te faire l’affront de te demander pardon. Aide la, parce que si elle y passe, ça sera sans doute encore pire. » Les larmes roulaient sur ses joues, pourtant le ton de sa voix restait calme. Comme si la colère, la peur, tout avait déjà fait s’effondrer l’illusion, le rêve idéal. Tout était fini, tout était perdu.


Heart & Desire
So give em heart, give em desire
Show the world your best & in time you will inspire
Don't slow down now it's over
With all your heart & all your fire
You gave me hope when times were hard & called me lover
Don't slow down now it's over •°¤ Mags.

Dim 16 Aoû - 14:36
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: